previous arrow
next arrow
Slider

Écomusée de la Meunerie, Métabief

Métabief est une station de sport d’hiver du haut Jura, sur la route de la Suisse. Le paysage de prés et de sapins est magnifique. Le Doubs prend sa source non loin de là.
Le moulin a farine fut construit, au 13e siècle, dans la vallée, au pied du village, sur le Bief Rouge, affluent du Doubs. Jean de Chalons l’homme fort de la Comté, en fit don à l’Abbaye cistercienne de Mont Sainte Marie.
En 1600, il a plusieurs fonctions : moulin à farine, scierie, moulin-foulon, comme beaucoup de moulins de la région. Il est vendu, à la Révolution, comme bien national à un forgeron. Il est détruit par un incendie en 1864.
Racheté par la commune il est reconstruit. Le moulin initial avait trois roues « entraînant trois paires de meules ». La disposition des lieux laisse à penser qu’une roue au moins entraînait la scierie. La commune eut différents locataires. Les roues furent remplacées par deux turbines à axe horizontal, une pour le moulin à farine, une pour la scierie. Le dernier meunier s’est retiré en 1985.
le moulinL’Écomusée a ouvert ses portes en 1998 dans le moulin à farine ; la scierie a été transformée en discothèque. Les travaux de nettoyage et d’aménagement ont été réalisés par les bénévoles de l’Association « Les Amis du Patrimoine de Métabief ».
C’est maintenant un moulin classique malgré les remaniements dus à l’installation de la turbine. Il comprend présentement deux paires de meules, dont une fonctionne démonstration grâce à un moteur électrique, archure ouverte et à vitesse réduite. A l’étage supérieur, on trouve une grande bluterie à pans, double, soit 12 m de tamis ; elle n’est pas en fonctionnement. Le matériel est d’une grande qualité : arbre en métal poli, monte-sac ouvragé, etc. A l’entrée du moulin trône une batteuse Breloux des années 1930.

Visite guidée très documentée, tous les jours, en saison, sauf le lundi et le mardi.

Contact :
Mme A. Herbelin
Portable : 06 70 99 48 95