previous arrow
next arrow
Slider

La Forge de Froncles

En 1990, la fabrication historique de la Société des Forges de Froncles, le laminage de la tôle, s’interrompt. Son laminoir qui fut après la guerre le plus large d’Europe pour la fabrication de la tôle automobile de la Société Citroën dont la forge est filiale, s’en va. Il s’en va, mais cette fois sous le regard désabusé des villageois pour finir en Indonésie. Durant deux siècles et demi, la forge et le village ont cheminé ensemble. Aujourd’hui, la Société des Forges de Froncles continue sa route, elle s’est transformée, les machines débitent des pièces automobiles, les robots ont remplacé les laminoirs

Les forges de Froncles dans l’Histoire (XVIIIe-XIXe siècles), par Monique Cardot.