previous arrow
next arrow
Slider

Le Moulin-Bas, à Walheim (Haut-Rhin)

En amont de Walheim, la vallée de l’Ill s’élargit à la sortie de la cluse d’Altkirch. C’est là que les eaux du Thalbach se mêlent à celles de l’Ill. Sur la rive gauche de l’Ill et aux confins du Thalbach, le Moulin-Bas dresse son imposante bâtisse bien conservée à travers les âges. Il fait partie des 186 moulins que comptait jadis le Sundgau. Autrefois à Walheim, se trouvaient deux moulins : l’un en amont du village, le  » Moulin-Haut « , l’autre le  » Moulin-Bas « .
La première mention d’un moulin seigneurial remonte à 1312, juste avant les épidémies de peste qui frappèrent la région en 1313 et 1349. Ce moulin, qui appartient à la famille Harnis et Hugelé depuis des centaines d’années, fait  partie d’une propriété qui comprend aussi une belle maison à étages, construite il y a un siècle, en remplacement de la vieille maison du meunier à colombages détruite par un incendie et d’une ferme. Il est actionné par une roue à  aubes d’une puissance de 42 CV, mue par les eaux de l’Ill.
Un barrage permet d’alimenter un bief qui amène l’eau à la vanne ouvrière du moulin. Le moulin à farine cessa son activité dans les années qui suivirent la Deuxième Guerre mondiale. La particularité de ce moulin, outre  l’importance et le cachet de son bâtiment, construit en moellons, est sa polyvalence. Par un mécanisme ingénieux de transmission à câble, la force motrice de la puissante roue entraînait, outre le moulin à grain et à huile,  différentes machines agricoles : un coupe paille, un broyeur à raisin et à pommes, une scie à ruban et même une batteuse située sous un hangar à plus de 50 mètres de là.
La roue à aubes a été restaurée en 1987, donc toutes les machines peuvent fonctionner. Elle fonctionne sous une chute de 1,75 m et un débit de 1800 litres/seconde. Les deux tournants pour moudre les céréales (meules en pierre avec leurs trémies), un pressoir à huile de 1919, deux pressoirs à huile de 1947 et leur pompe hydraulique, un vieux fouloir à noix comportant deux imposantes meules jumelées verticales roulant sur une meule couchée horizontale, un impressionnant monte-charge, une égraineuse à maïs et une meule à aiguiser. Au premier étage du moulin, côté nord, se trouve le logement du meunier, reconstitué tel qu’il était il y a une centaine d’années, avec ses meubles, ses ustensiles et ses vêtements d’époque… et des graffitis de prisonniers sur les murs.
Le Moulin-Bas de Walheim est un des plus beaux moulins de France et une étape incontournable sur la route de l’Alsace. Le moulin Bas a été inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1997.
Voir le détail sur le site, à la rubrique « Moulin du Mois  » (août 2007)

Ouvert à la visite

Contact :
Andrée et François HUGELÉ
26 rue du Stade
68130 Walheim
France
Téléphone : 03 89 40 98 46
Site Internet : http://www.dreyeckland.com/Members/didith/le-moulin-bas-de-walheim