previous arrow
next arrow
Slider

Le Moulin d’Amendeuix (Pyrénées-Atlantiques)

Il existe avant 1660 (document notarié) probablement fin du XVe siècle.
Bâti sur la rivière Joyeuse, trois mécanismes ont été remontés: l’un ne sert qu’à la démonstration sans meule volante. Il est entièrement remonté avec son fait par un tuyau en fonte et une vanne manœuvrée par une vis commandée d’en haut. Les deux autres à rouets à cuves entièrement remontés sur des axes neufs en bois, l’un pour faire de la farine de blé, l’autre pour faire de la farine de maïs. Le vannage est très original, entièrement rénové en chêne, avec un système rustique de manœuvre via des leviers en bois. L’ensemble appartenait au château d’Amendeuix (actuellement ferme Jauregia ) puis a été transmis au marquis de Monein puis au comte de Montréal (châtelain de Beyrie sur Joyeuse, propriétaire de nombreux moulins) En 1831, il a été acheté par une famille de réfugiés des guerres carlistes de Bilbao. C’est en 1883 qu’il a été acheté par des meuniers « privés » dont les descendants m’ont vendu la propriété en 1998.

Contact :
Jean-Claude Mailharin
Téléphone : 05 59 65 61 84