previous arrow
next arrow
Slider

Le Moulin de Goihena, Licq-Atherey (Pyrénées-Atlantiques)

Ce moulin à l’instar de beaucoup d’autres est un moulin paysan. Il fut construit par les paysans habitant à proximité et réservé à leur usage. Cinq familles possèdent encore les droits mais il est possible qu’elles fussent plus nombreuses. La construction, l’entretien et la gestion du moulin étaient collectifs. Il n’y avait pas de meunier attitré, chaque part-prenant venait à tour de rôle moudre blé et maïs produits à la ferme. La présence des meules à maïs permet la datation de ce type d’ouvrage : le maïs était cultivé partout en Soule à la fin du XVIIe siècle. En 2006, des bâtisseurs courageux ont reconstruit ce moulin à l’identique : maçonnage en terre et chaux pour les murs, bardeaux de châtaigner pour le toit, rouet taillé dans le bois… Ils ont utilisé les outils et techniques que les paysans d’alors mettaient en œuvre. Cette rénovation patrimoniale permit de répertorier afin de les transmettre, les savoirs paysans tombés en désuétude, si utiles dans une économie d’autosuffisance qui domina jusqu’au milieu du XXe siècle. Le moulin Goihena est en état de marche et le kala-kala, kala-kala résonne à nouveau dans la vallée sur l’initiative de l’association "Grandeur Nature", cette rénovation a été menée par le maire de Licq-Atherey Jean-Marc Peillen et la municipalité dans le cadre d’un concours organisé par la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France. La commune de Licq-Atherey a été primée et a reçu son prix du Sénat, au Palais du Luxembourg.

Contact :
Mairie de Licq-Atherey
Téléphone : 05 59 28 60 52