previous arrow
next arrow
Slider

Moulin de Cénaret, Saint-Bauzile

Le moulin de Cénaret à Saint-Bauzile est équipé à la fois de roues horizontales et d’une roue verticale. Comme d’autres en Lozère, il est bâti sur du bois pour palier aux problèmes de stabilité engendrés par la vase et le limon de la rivière.

En sous-sol un premier niveau voûté accueille les roues horizontales qui entraînent la meule des farines animales et le moulin de l’ase. Au-dessus, la salle des meules, le moulin proprement dit, abrite 3 paires de meules et la bluterie.

Le logement du meunier, composé de deux pièces, une cuisine-salle commune et une chambre, constitue le 3e niveau. Enfin, sous les toits, se situe le charnier. Par la suite, une pièce plus importante est rajoutée pour stocker le grain et établir le trieur permettant de nettoyer le froment. Alimentées par le « roudet » du moulin de l’ase, des poulies et courroies ont été installées pour faire tourner une petite « scierie », ou encore le trieur à grains et autres machines. Le béal, large de 2 m, s’étend sur près de 600 mètres de long et amène l’eau au moulin depuis une digue ménagée sur la Nize, affluent du Bramont lui-même affluent du Lot. Fermé au niveau de la digue par une vanne à commande manivelle, le béal s’élargit à l’entrée du moulin pour former la « gourgue », un bassin de retenue d’eau qui permet de réguler l’alimentation en eau.

Selon la tradition, le moulin de Cénaret est, aux XVIe – XVIIe siècles, moulin « banal » de la seigneurie de Serviès-Montialoux, mandement de la baronnie du Tournel. D’abord moulin de Saint-Bauzile, il prend le nom de moulin de Cénaret au début du XIXe siècle, à cause d’un commis de livraison venant de Cénaret, sur la commune de Barjac. En 1879, par mariage, le moulin devient propriété des Vitrolles, originaires de Lanuéjols. Henri Vitrolles, le dernier meunier, arrête son activité en 1980. Toujours en état de fonctionner et muni de sa roue verticale métallique à alimentation par-dessus, Henri Vitrolles et son fils Daniel continuent de le faire tourner de temps à autre.

Extrait de « Mende et Lot en Gévaudan, Ses moulins », Pays d’Art et d’Histoire.

Ouvert à la Journée nationale des Moulins de juin.

Contact :
Téléphone : 04 66 65 13 98
Email : verovit@laposte.net
Site Internet : http://patrimoine-de-france.com/lozere/st-bauzile/moulin-a-farine-moulin-a-huile-usine-de-menuiserie-dit-moulin-de-cenaret-1.php