previous arrow
next arrow
Slider

Moulin de la Pannevert, Rouen

Vous qui vous promenez sur la route des Petites Eaux du Robec, chemin piétonnier qui relie la place St Hilaire de Rouen à Darnétal, arrêtez vous quelques instants à contempler le moulin de la Pannevert.

Certes le temps a eu raison du bois de ses aubes et une poutrelle interne en fonte doit être restaurée, mais les membres de l’Association pour sa Sauvegarde ne désespèrent pas de la refaire fonctionner un jour. Des devis ont été établis. On s’interroge encore sur l’aspect d’un auvent protecteur, bien utile.

Le moulin est ouvert aux artistes qui exposent lors des journées du patrimoine et de la journée nationale des moulins (le 3 edimanche de juin ). Il reste fermé l’hiver car sans chauffage , ni eau.

En ce qui concerne son histoire, elle remonterait vers 1199, d’après l’historien M. Lucien René Delsalle, il aurait appartenu à des bourgeois pour moudre diverses céréales, son emplacement est noté sur le Livre des Fontaines de Jacques le Lieur en 1525, comme moulin de Monseigneur du Réel. Puis il a traversé les siècles ; au XIXe, un grenier a réuni les 2 toits initiaux, et des engrenages massifs en fonte ont été installés. Mais en 1875 le captage de l’eau du Robec à sa source pour alimenter Rouen prive progressivement les moulins de leur puissance. En 1878 le meunier Jean Gay déclare avoir installé un moteur à vapeur, système Hermann- Lachapelle. Le dernier meunier, M. Papin a applati de l’avoine jusqu’en 1927. En 1929 deux ébénistes installent leurs machines à bois, le débit de la chute est estimé à 1000 L/s. En 1952 le moulin est vendu à son proche voisin, M. Burette qui en fait un entrepôt.

Rejoignez nous sur le blog www.moulindelapannevert.over-blog.com