previous arrow
next arrow
Slider

Moulin de la Parapette, Marpent

Une souscription a été lancée le 24 juin par la Fondation du Patrimoine pour la Restauration du Moulin de Marpent télécharger bulletin de souscription – Moulin de Marpent

Construit juste avant la Révolution Française, à 740 mètres à l’Ouest de l’église, sur la colline de la Parapette, notre moulin domine majestueusement la vallée de la Sambre de sa forme en tour cylindrique, non loin de l’ex RN 49, au sud-est de ce département du Nord.
Il a la particularité d’être construit en moellons de pierres bleues, issus de nos carrières locales, et le haut de la tour est ceinturé par des briques maçonnées en un joli relief. Le moulin de la Parapette fut équipé avant 1850, comme ses confrères nordistes, d’ailes traditionnelles « flamandes », avec jusque 8 toiles à déployer par vent faible.
C’est au milieu de ce XIXe siècle qu’un ingénieux charron marnais, Pierre Théophile Berton, habitant un temps Douai avec sa famille, inventa la célébre « volée Berton », à force d’analyser le dur travail du meunier « habillant ses ailes » par tous les temps.
Selon certains recoupements, il reçoit dans notre région, comme toute nouvelle idée, un accueil réservé et des critiques, en plein fief des ailes à voilures, les meuniers devant modifier le fût de leur moulin, en le rehaussant, et devant réinvestir dans leur outil de travail….. Et tout naturellement, notre famille Berton émigre vers des cieux plus compréhensifs, à Paris, puis à Angers. Là, les meuniers se rendent vite compte du réel confort de travail avec les ailes à géométrie variable, modifiables de l’intérieur du moulin, et son invention remporta un vif succés. C’est probablement à cette époque, grâce à notre dernier meunier François Joachim Bureau, que l’on doit d’avoir fait installer le système Berton dans notre région, car en parallèle, Berton, en tout bon entrepreneur, exploitait l’évolution du chemin de fer pour diffuser son invention : l’ hypothèse de l’ouverture, en 1856, de la ligne Angers via Paris, jusque Erquelinnes à côté de Marpent, peut expliquer aussi la présence de ce type de mécanisme chez nous.
Si nous regardons bien l’intérieur du fût du moulin de la Parapette, nous constatons qu’il a été surelevé (décrochement dans la maçonnerie), lui donnant l’aspect typique des moulins tours d’Anjou pouvant recevoir cette volée Berton. A notre connaissance, Marpent est le seul moulin tour de type Berton connu dans le Nord/Pas-de-Calais. Ce moulin a aussi la particularité d’être mentionné sur les cartes d’état major ; en effet, il fut un lieu stratégique d’observation en poste avancé pendant les guerres, non loin du fort militaire de la Salmagne, et aussi pour la défense de la place forte de Maubeuge.
Il y a quelques années, la municipalité avec à sa tête Jean Marie Allain, décida d’établir un plan de sauvegarde de l’édifice, et plusieurs Don Quichotte des temps modernes se joignirent au projet, avec en prime une fête « la fête de mon moulin » le 14 juillet, qui connaîtra cette année sa 5 ème édition, et dont la popularité ne cesse de grandir. Fort aussi d’un prix au concours 2005 « Un patrimoine pour demain » de Pèlerin magazine, groupe Bayard presse, et du soutien de la Fondation Pays de France du Crédit Agricole, le projet de rénovation connaîtra un début prometteur en septembre prochain avec une première tranche de travaux sur le fût. La fondation du patrimoine Nord/Pas-de-Calais suit aussi de près le dossier, du fait de l’unicité de ce monument en terroir nordiste, et une phase de mécénat va bientôt démarrer sous sa houlette. Nous souhaitons toutes et tous, rendre un hommage à ce moulin qui nous tient à coeur, et à ce grand aérodynamicien qui marqua de son empreinte notre terroir.
Peut-être, notre moulin, regardera-t-il en 2008, tout de neuf vêtu, dans le ciel sambrien, nos parachutistes champions du monde 2006 et les compétitions des championnats du monde de vols relatifs en parachute à la Salmagne toute proche… et en espérant que ces athlètes de haut niveau n’aillent pas trop haut…… se brûler les ailes,…. comme Icare !

Contact :
Site Internet : http://home.nordnet.fr/%7Efbisiaux/sommaire.htm