mill-1620440
mill-1455132
molinetta-della-croda_1
mill-233588
mill-1648546
Lot-MoulindelaPescaleieCabrerets51
Lot-MoulindeBoisseSteAlauzie000
PasdeCalais-VieuxMoulinMaintenay100
20120928_jonzac_moulin_du_cluzelet_283_CDCHS_V.Sabadel
Morbihan-MoulindeMeriadec00
Marne-MoulindeValmy2
59 Moulin du Grand FAYT
very-old-wooden-grain-mill
gear-323615
mill-1
Morbihan-MoulindEstaingPlumergat30
mill-423642
previous arrow
next arrow

Moulin de Trancart

Le Moulin de Trancart

Le moulin aujourd’hui :

Le Moulin de Trancart a été totalement rénové et a retrouvé sa roue, l’ancienne ayant été démontée dans les années 1930. La nouvelle, en acier galvanisé, a été réinstallée fin 2017-début 2018 et produit de l’électricité à l’aide d’une génératrice.

Le moulin est désormais un gîte de groupe et la grange une salle de réception.

Un peu d’histoire :

C’est après 1610, à la suite d’un accord passager entre les Sgr. de Béroute et ceux de la Touche que fut décidé la construction en commun d’un nouveau moulin qui prendra le nom de Moulin de Trancart. Un acte signé à la fin 1618 par le Sgr. de Béroute et la Dame de la Touche précise les conditions de cette communauté mais il est probable qu’à cette date la construction était déjà très avancée puisqu’il fonctionne en 1621 ; Le premier meunier est Jean Rouilleau marié à Jeanne Ferrand, ils signent le 19 avril 1621 une baillette de location avec Louise Bourdin, Dame de la Touche qui leur concède l’usage d’une vigne.

En 1800 l’activité est faible, le pont sur le canal d’arrivée est en triste état, pour l’empêcher de s’effondrer on l’a soutenu par des étais qui gênent l’arrivée d’eau. En 1809, le Maire de Marnay essaie de recevoir une aide de l’Etat en faisant valoir l’utilité de la route, donc du pont, car la guerre d’Espagne, voulue par Napoléon 1er, vient de commencer déversant sur le pont de Trancart les lourds convois militaires.

Vers 1830 les travaux commencent enfin sérieusement. Les crues de l’hiver 1836-1837 en emporteront une partie, enfin on considèrera le pont comme terminé en 1840.

En 1843 une refonte complète du moulin est opérée, le prix de ferme annuel est de 1288 frs, plus 8 canards gras et 6 anguilles vivantes. Le moulin est alors en pleine rénovation : le propriétaire, Barthélémy de Cressac, a fait réparer la maçonnerie des bâtiments et de la curée, Mr. Louis Pinet, mécanicien à Abilly, a monté un mécanisme neuf, de deux meules on est passé à trois et les supports sont en fonte et non plus en bois. Pour la seule partie mécanique, le devis se monte à 6345 frs mais le moulin de Trancart est devenu l’un des plus performants de la région : le meunier Tardy emploie trois ouvriers, ils traitent 3000hl de grain par an.

Au décès de Barthélémy de Cressac, (1844) les héritiers renouvellent le bail de Tardy mais il meurt relativement jeune, en 1863, et est remplacé par son gendre. Le matériel est régulièrement remplacé et les affaires sont assez bien jusqu’en 1890 mais pendant la durée du bail 1890-1899, les meuniers enregistrent un fort déficit. Le matériel commence à dater et Trancart ne lutte pas à armes égales avec les moulins mixtes : eau-vapeur dont la concurrence se fait de plus en plus sentir.

Le moulin est visitable sur rendez-vous.

MoulindeTrancart
Trancartdversoir
Trancartcanaldarrive
Trancartroue
Trancartrouetdefosse
Trancartmeule
Trancartpinet
Trancartsalledesmeules
previous arrow
next arrow

 

Contact :
EURL du Moulin / Famille FAUCHER
Lieu dit le Moulin de Trancart
86160 Marnay
Téléphone : 05 49 36 01 01
Email : info@lemoulindetrancart.fr
Site Internet : https://www.lemoulindetrancart.fr