previous arrow
next arrow
Slider

59 – Le moulin-tour à pivot central tournant (II)

Yves Coutant

Article de sept pages avec cartes et photos.

Le moulin-tour de Seclin, dit moulin Rouge. Ce moulin-tour fut bâti en 1536, mais fut transformé en moulin-tour à pivot tournant en 1591. La prisée ne nous apprend pas grand-chose de nouveau. Comme tous les moulins-tours, le moulin Rouge a deux entrées afin que le meunier puisse sortir quelle que soit l’orientation des ailes. L’article résume les articles les plus intéressants de la prisée.

 

Le moulin-tour de Vertain à Templeuve. Le moulin est mentionné pour la première fois dans les rentes de l’abbaye d’Anchin, mais il est probable qu’il s’agissait encore d’un moulin sur pivot. Nous ignorons quand la tour du moulin fut construite.

 

Betekom. La tour en ruine, construite en grès ferreux gris trouvé sur place, est haute de 9,75 m. Le parement extérieur est en grès blanc jusqu’à une hauteur de 1,90 m. Le diamètre extérieur est de 7,88 m au niveau du sol et de 7,48 m vers le sommet ; les murs sont épais de 1,87 m au niveau du sol pour se réduire à 1,15 m plus haut. C’est le premier moulin à avoir été transformé en moulin-tour à pivot tournant, mais ce système a été abandonné à une date inconnue et a été remplacé par un chapelet de rouleaux métalliques. Le moulin a été incendié pendant la Grande Guerre. Les vestiges se situent sur un tertre au nord de l’église.

 

Templeuve

La sauvegarde de ce superbe moulin, unique au monde, est due essentiellement à l’acharnement de M. Jean Bruggeman. C’est en 1980-1985 qu’il fut restauré par l’ARAM Nord – Pas-de-Calais. Le moulin mériterait absolument les fonds supplémentaires indispensables pour le rendre à même de moudre. Les murs sont épais de 1,25 à la base et de 1,12 au sommet. Le moulin, qui salue chaque année les coureurs de Paris-Roubaix, est situé au chemin de Vertain. On le trouvera aisément en suivant les panneaux routiers.

 

Warcoing. Le moulin est visible depuis la chaussée de Tournai à Courtrai (Kortrijk) au rond-point à l’entrée de Warcoing en venant de Tournai. Nous ignorons sa date de construction, mais il existait déjà en 1605. Il a cessé de fonctionner vers 1900, s’est dégradé et a été détruit au cours de la Grande Guerre. Par après, la tour, en pierre de taille tournaisienne, a été tronquée, restaurée, vidée et incorporée dans la construction d’une maison d’habitation. La pierre destinée à recevoir la crapaudine du pivot est exposée au jardin.