previous arrow
next arrow
Slider

Editorial, par Robert Birot, président de l’Association Vendéenne des Amis des Moulins

Pour que vivent nos Moulins…

Toute l’équipe de l’AVAM a été très heureuse d’accueillir, fin avril, le Congrès 2015 de laFFAM à Saint Hilaire de Loulay. Un reportage de Françoise Bouillon,  avec de nombreusesphotos vous a été présenté dans le numéro 103 de Moulins de France.

Pour aller plus loin, nous vous proposons, dans celui-ci, d’autres éléments concernant la Vendée et ses moulins. Les spécificités de notre département, son histoire, son patrimoine et son tourisme très dynamique dû, entre autres à l’attractivité de notre littoral.

Il y a aussi la vallée de la Sèvre Nantaise et son passé très industriel, vous découvrirez deux rénovations de moulin à vent, celle du moulin de la Truie à Nalliers dont les ailes tournent, et celle encore en cours du moulin Baron par l’association AMMC (les Amis du Moulin de Martin et Cécile).

Les recherches de Jean Moreau, le parcours de Thierry artisan meunier à Nieul -et il n’est pas le seul-, nous prouvent qu’en Vendée l’on peut, encore aujourd’hui, vivre de ce métier passionnant, « meunier ».

Forts de ce passé tellement présent, et de ce présent tellement  vivant, notre mission est claire : « Défendre l’existant, le pérenniser pour lui assurer un futur ».

Bonne lecture

Robert Birot