previous arrow
next arrow
Slider

Moulin de la Roche, La Possonière

Il fut construit dans la deuxième moitié du 17e siècle. C’était un petit moulin de type  » breton « , à la tour trapue en schiste ardoisier. Il avait à l’époque des ailes à toile et une seule paire de meules de 2 m. Il dépendait du château de Serrant tout proche. Il fut rehaussé et la hauteur de sa tour portée à 8 m en 1860. Il fut alors équipé d’un mécanisme à l’anglaise à deux paires de meules, et d’ailes à planches système Berton. Il cessa de fonctionner en 1914. Sur proposition de l’Association des Amis des Moulins de l’Anjou, il fut inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1977 et restauré en 1980 (un des tout premiers en Anjou) par le père de l’actuel propriétaire. Il est situé sur une éminence couverte d’ajoncs d’où l’on découvre toute la vallée de la Loire. Du haut de sa tour, on aperçoit plusieurs autres moulins à vent. Sa mécanique, très authentique, fonctionne, et sa meule écrase du grain  » quand il y a du vent « , précise toujours Eudes de Villaret, hostile à l’installation d’un moteur d’appoint.
Ouvert pour la Journée des Moulins et les Journées du Patrimoine ; les autres jours sur rendez-vous.

Contact :
Eudes de Villaret
Téléphone : 02 41 39 14 40