previous arrow
next arrow
Slider

59 – Des graffitis de moulins au château de Selles, à Cambrai

Résultats d’une étude de prospection menée en 2014 et 2015

 

Extrait d’un article de 7 pages avec photos de Virginie Motte, Thomas Byhet, Nicolas Mélard, Aude Demolin, Alexandra Civel, Jean Bruggeman et Mathilde Macaux

Le château de Selles à Cambrai, classé au titre des monuments historiques depuis le 21 septembre 1981, conserve l’un des plus grands ensembles de graffitis médiévaux et modernes connus

en France voire en Europe. Les plus anciens sont attribués à la première moitié du XIVe siècle et les plus récents ont été griffonnés de nos jours. Le résultat est un palimpseste de manifestations graphiques d’une grande valeur scientifique. Le sujet des graffitis passionne toute personne qui

s’en approche tant ils constituent un patrimoine essentiel, d’une valeur humaine, historique et scientifique considérable1. Comme autant de messages venus des siècles passés, ils nous donnent accès aux pensées, aux préoccupations de ceux qui ont laissé ainsi la marque de leur passage dans cette forteresse. Les graffitis sont aujourd’hui des vestiges menacés. En effet, de nombreuses altérations affectant les vestiges sont observées. Certaines dégradations ont engendré une quasi-disparition de certains ensembles graphiques, ce qui montre qu’il s’agit d’un patrimoine d’une grande fragilité. La qualité des vestiges ainsi que la menace de leur dégradation à court et moyen termes ont incité à reprendre les études sur le site. Depuis 2011, une opération de prospection avec relevé d’art rupestre est autorisée par le Ministère de la Culture. Ces études consistent à inventorier, déchiffrer et étudier ces manifestations graphiques en utilisant des méthodes d’enregistrement des données sans contact avec les murs, techniques empruntées aux recherches consacrées à l’art pariétal préhistorique. Sur la base des documents produits, des études iconographiques, prenant en compte le contexte historique, sont conduites afin d’apporter des éléments de compréhension et d’interprétation dans la lecture des motifs. Dans le cadre de ce travail, 8 représentations de moulins ont été relevées et étudiées au château de Cambrai. Elles se situent toutes dans la salle du deuxième niveau de la tour 3 ou dans le couloir qui lui donne accès.